ZOOM sur les oenotouristes

En lisant études et articles au sujet de ces nouveaux touristes en vignobles, des propositions adaptées se dégagent d’elles-mêmes.  Mieux connaitre ses publics, c’est la meilleure garantie de Relations publiques réussies. Ces 4 profils sont reconnus par la profession et font école. Il y a devant nous un champ exploratoire immense pour créer les meilleures rencontres entre touristes et hôtes. Faire communauté, créer des réseaux d’ambassadeurs, de visiteurs et d’acheteurs fidèles en répondant à leurs voeux d’exotisme et de besoins d’appartenance. 

LES EPICURIENS, des sensitifs 

La découverte de saveurs, d’odeurs, de paysages est le moteur de ses sensitifs. Bons buveurs, bons mangeurs, ils recherchent l’émerveillement, des ambiances, des frissons avant les savoirs. Des gastronomes passionnés friands de dégustations et d’expériences sensorielles tout autant qu’esthétiques. 

LES EXPLORATEURS, des aventuriers

Le vin est un processus alchimique dont les explorateurs ne se lasseront d’en découvrir les secrets, les recettes. La rencontre avec les « Maitres » ou la quête du Graal sont des aventures romantiques qu’ils espèrent trouver. Leur mode de découvertes et d’expériences pour les combler peuvent prendre  les formes d’un « Escape game », de visites guidées commentées – réalité augmentée, des jeux de piste, ou un VIN LAB 1

LES EXPERTS, des officionados

Des habitués des séjours gastronomiques, ils sont sur le chemin de la maitrise, ils vont à la rencontre d’autres experts, ils font partie de confréries, ou souhaite entrer dans une communauté de sachants, de passionnés. Ils sont de toutes les foires. Les séjours créatifs, participatifs pour approcher les processus de production d’un vin, échanger, élaborer, comprendre, les experts sont avides de savoirs. 

LES CLASSIQUES, des promeneurs contemplatifs 

Visiteurs de Patrimoine matériel (architecture, paysages, industrie), et immatériel (savoir faire, histoires, culture), ils cheminent sur les routes des campagnes, sur les traces de l’authenticité et de la convivialité. Ils traversent un territoire avec la candeur des débutants, curieux en suivant les guides, en suivant une route touristique. Des explications pédagogiques sous forme d’exposition, d’ateliers, de visites,  seront bienvenues. 

A la lumière de ces spécificités, les offres et les stratégies de communications s’adaptent, comblent les désirs des publics pour une finalité  « gagnant-gagnant ». 

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter parmi d’autres  : le site de l’oenothèque « les 4 profils types oenotouristes »

1 VIN LAB est un concept de laboratoire de créations, d’assemblages, de collaborations, physique et virtuel, pour des échanges de savoirs et de sérendipité. Déclinaison oenolgique d’un Fab Lab, Copyright : Elodie Bessé 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s